Le retour de l’ananas !

Ces dernières années ont vu fleurir une panoplie de produits en tout genre permettant de perdre du poids, tous plus révolutionnaires les uns que les autres, et aussi… tous plus inefficaces les uns que les autres 🙂

Alors les adeptes de la minceurs sont-ils blasés ? En tout cas l’ananas fait un retour fulgurant. Ce fruit très riche en vitamines A, C et E présente de nombreuses vertus : anti-oxydant, drainant, coupe-faim, il est aussi très efficace pour lutter contre la rétention d’eau, et il est si pauvre en calorie qu’il est possible d’en absorber sans modération aucune.

Naturellement sans  lipide, il contient en plus de la bromélaïne, une enzyme carrément gloutonne qui raffole des graisses et renforce le teins et la souplesse de la peau.

L’aliment de rêve pour celles et ceux qui veulent conserver ou affiner leur ligne donc, à condition d’apprécier sa chair et de la consommer telle-quelle… car il n’y aura point de vertus si vous utilisez l’ananas pour accompagner vos profiteroles au Nutella préférées !

Et puis, l’ananas est aussi le fruit du soleil et de la bonne humeur, alors en ces périodes d’été indien, kilos à perdre ou pas, savourez et profitez-en !

Vous êtes déjà aficionados de l’ananas, qu’en pensez-vous ?

Devez-vous tenir compte de votre IMC ?

Pour répondre plus précisément à Elodie, voici ce qu’il faut savoir sur l’IMC

D’abord, qu’est-ce que l’IMC ?

IMC (ou BMI en anglais) est une l’abréviation de Indice de Masse Corporelle. C’est un chiffre qui va vous aider à déterminer si vous avez effectivement des problèmes de poids ou non, dans le strict cadre de la « bonne santé ». Les diététiciens s’accordent à dire qu’un IMC « idéal » devrait se situer entre 20 et 25.

Voici la formule pour calculer votre IMC, elle est très simple :

Poids/(Taille*Taille)

Le poids est exprimé en kilos et la taille en mètres.

Prenons un exemple : une personne qui mesure 1,63m et pèse 67 kilos aura un IMC de 67/(1,63*1,63)=25,22

On arrondi généralement l’IMC, et on obtient donc 25.

Comment interpréter l’IMC ?

On peut diviser les résultats en 4 catégories :

  • 19 ou moins :
Vous n’avez CERTAINEMENT PAS besoin de faire un régime pour perdre du poids! Un tel IMC est considéré comme « TROP MAIGRE ». En fait, vous devriez consulter un diététicien et éventuellement suivre un régime mais pour PRENDRE du poids! Vous avez peut-être l’impression que votre corps est bien loin de celui des top-modèles… Mais en fait, vous devez savoir que de nombreux mannequins ont un IMC inférieur à 20!!! Leur situation est donc tout à fait dangereuse pour la santé et nous devrions tous cesser de les considérer comme exemples à suivre…
  • De 20 à 25 :
C’est le meilleur résultat. Tout le monde devrait se trouver dans cette catégorie pour avoir un poids considéré comme « SAIN » (scientifiquement).
  • De 26 à 30 :
Dans cette catégorie, vous présentez un surpoids et vous devriez essayer de faire quelque chose pour améliorer votre situation. Les régimes amaigrissants peuvent alors être une bonne solution pour vous aider, car la situation n’est pas considérée comme dangereuse pour votre propre santé, et c’est votre bien être qui doit décider avant tout.
  • Plus de 30 :
C’est là que commence l’obésité. Vous ne pouvez pas soigner l’obésité par vous-même. Vous devez absolument consulter l’avis d’un médecin avant d’entreprendre quel que régime que ce soit car il y a des implications qui peuvent être très grave sur votre santé.


Si on mets de coté les problèmes de santé sérieux, il faut quand même prendre un peu de recul – notre blog est là pour cela, en vous donnant des pistes de réflexion et des liens intéressants – et d’abord tenir compte votre bien-être avant tout le reste, sinon tous ces aspects scientifiques se transforment en contraintes et… il vaut mieux alors ne pas s’y intéresser du tout 🙂

Comment retrouver son poids après avoir arreté de fumer

Dans la suite de ce que j’écrivais il y a quelques jours, voici quelques informations complémentaires afin de bien comprendre ce que le sevrage du tabac implique sur votre organisme.

Après l’arrêt du tabac, la prise de poids survient de façon progressive dans les mois qui suivent sur une durée d’environ 1 an. Un certain nombre de facteurs vont déterminer combien de poids vous allez prendre, mais il faut bien comprendre que c’est quasiment inévitable, au moins un peu. Cette prise de poids est  influencée par l’âge, la ménopause, les habitudes alimentaires, l’activité physique, certains médicaments, etc.

Pourquoi ? Et bien en fait le tabagisme fait artificiellement baisser le poids des fumeurs en diminuant l’appétit et en accélérant le métabolisme, donc la consommation d’énergie. Et donc en réalité, tant que vous fumez vous avez un poids qui est en dessous de votre poids «normal». Au fur et à mesure que les toxines disparaissent, consommation d’énergie et appétit évoluent, et l’ex-fumeur retrouve le poids normal des non-fumeurs de son âge et de son sexe, qu’on peut estimer à 3-4 kg plus élevé.

Lorsque certains ex-fumeurs prennent plus de poids, parfois même beaucoup plus, c’est en raison des effets liés au sevrage proprement dit, le plus souvent parce qu’ils développent une compulsion alimentaire sur les aliments sucrés, pour calmer le manque de la cigarette.

Certains substituts à base de nicotine réduisent la prise de poids pendant la période où ils sont pris, mais ce sont des substituts qui ne feront que décaler le problème, et la prise de poids interviendra quand même après l’arrêt des substituts.

De cela on peut malheureusement conclure qu’il n’y a que deux alternatives :

  • soit il faut accepter ce nouveau poids au quotidien… parfois au point de devoir changer de garde-robe… mais généralement c’est assez difficile et en particulier chez les personnes qui ont fumé longtemps, car elles ont été habituées à ce poids et elles vont alors se sentir rapidement mal dans leur peau ; c’est d’ailleurs la cause la plus fréquente de retour au tabac
  • soit il faut vraiment modifier certaines habitudes de vie, notamment en pratiquant un sport de façon très régulière, et en surveillant de très près son alimentation, pour que ce soit vous qui éliminiez les toxines à la place de laisser faire le tabac ; c’est un travail difficile et je ne saurais que trop vous conseiller l’aide d’un professionnel, ils sont là pour cela, et si vous réussissez à accepter leur aide, vous verrez qu’ils sont très compétents et que le défi n’est absolument pas insurmontable

Un article intéressant si vous voulez aller plus loin : http://www.ladepeche.fr/article/2009/08/20/657427-Arreter-de-fumer-cet-ete-voici-les-bons-filons.html

Pour aller plus loin :
Tabac 45496 - Jabón, 125 gramosTabac 45496 - Jabón, 125 gramosTabac Savon a Barbe - Recharge pour la bol - 125g La Savon a Barbe de TABAC ORIGINAL pour un rasage confortable et facile. Avec un mousse abondante.

Prise de poids signifie souvent aussi vergetures… comment les éviter ?

Les vergetures, ce sont ces marques qui apparaissent, un peu comme de grosses rides, suite à une extension trop rapide des tissus de la peau.

Ce phénomène est très connu chez les femmes enceintes, au niveau du ventre, et chez les femmes qui allaitent, au niveau évidemment, des seins. On peut aussi constater des vergetures chez les adolescent qui grandissent un peu vite, chez les sportifs qui produisent trop rapidement certains muscles et… sujet qui nous concerne de plus près, lors d’une prise de poids trop rapide. Car esthétiquement parlant, les vergetures n’ont rien à envier à ce fameux «effet cellulite» qui a envahi les magazines et les écrans ces dernières années.

Alors comment les éviter ? La « recette de nos grand-mères » la plus répandue consiste a appliquer du beurre de cacao sur les zones a risque, mais à ce jour, aucune étude scientifique sérieuse n’a démontré l’efficacité du procédé, et les crèmes qu’on trouve dans les supermarchés, bien qu’au beurre de cacao, ont des effets qui ne dépassent pas spécialement ceux d’une bonne crème hydratante. C’est plutôt une bonne chose d’hydrater la peau pour éviter les vergetures, mais il est important aussi de savoir que lorsque des vergetures apparaissent, il est généralement un peu tard pour s’en soucier, seule une opération de chirurgie esthétique peut les faire disparaitre de façon efficace et durable.

Par contre, une équipe de dermatologue a montré, en comparant des applications répétées d’alpha tocophérol et d’un placébo, que la vitamine E donne de bons résultats. Donc si vous constatez un changement morphologique de votre corps, parlez-en rapidement avec un professionnel : si des vergetures très légères ne nécessitent pas forcément la chirurgie – il existe un traitement par radiofréquence, assez couteux – il n’en reste pas moins que plus on s’y prend tôt, plus on a littéralement de chances de «sauver sa peau» 🙂

Pour aller plus loin :
Huile de Coco Extra Vierge 100 % Bio Pure â Crème Hydratante de Corps pour Tous Types de Peau, Réduit les Signes de Vieillissement et l'Apparition de Rides et Cernes 500mlHuile de Coco Extra Vierge 100 % Bio Pure – Crème Hydratante de Corps pour Tous Types de Peau, Réduit les Signes de Vieillissement et l'Apparition de Rides et Cernes 500ml

Huile de Coco 100% Bio Pure

l'Huile de Coco 100% Bio Pure deuxième Beauté de Coup d'oeil capture le parfum de tropique doux des Caraïbes dans un tube plein de substances nutritives.

L'huile de coco est une huile très polyvalente avec de nombreuses applications topiques pour cheveux, corps, peau et ongles.

Pourquoi ajouter un peu de sel gemme et votre huile de noix de coco? Cela devient alors un exfoliant très efficace !

Utilisations de l'Huile de Coco

Les utilisations de l'huile de coco incluent, mais ne sont pas exclusives aussi :

• Soulager la peau sèche

• Huile de massage des démangeaisons

• Utilisé pour soulager les piqûres d'insectes

• Lutter naturellement contre l'inflammation de la peau

• Protection solaire d'origine naturelle (FPS)

• Démêlant cheveux naturels

• Empêche les pointes fourchues

• Hydratant de tatouage

• Rehausseur de cils

• Empêche les vergetures

• Démaquillant

• Apaise les pieds - peau sèche/dur et démangeaison

• Traitement efficace de l'érythème fessier

• Huile de bain relaxant

L'huile de coco est l'un des produits de beauté plus sous-estimés sur le marché et a un usage dans presque toutes les applications pour les bébés, les enfants des hommes et femmes. Notre huile de coco provient de la noix de coco 100 % pure et non encore raffiné ou transformé en quelque sorte, c'est pourquoi, elle conserve son parfum, texture et apparence naturels.

Essayez-la, vous ne serez pas déçu !

Encore les rats ! Mais cette fois ils font du sport !

Voilà que les rats servent à nouveau de cobayes dans une autre étude menée aux états-unis. J’ai trouvé l’info ici et je n’ai pas pu m’empêcher de la relayer puisque pas plus tard qu’hier je parlais déjà de la contribution à la science de nos amis les rongeurs. Cette étude montre qu’avoir une activité physique régulière après un régime limite la reprise du poids perdu.

Ce n’est pas un scoop vous allez me dire (sic), sauf que l’étude démontre que l’effort physique réduit l’appétit, donc ce n’est pas le fait de bruler des calories qui est nouveau, mais bien le fait de manger moins en raison de l’effort physique.

A mon avis, mais un jour une étude sur des vrais gens prouvera peut-être que je me trompe, l’effort physique augmente plutôt l’appétit que l’inverse… après une grosse journée de ski par exemple, je peux difficilement m’empêcher d’engloutir une raclette bien grasse et bien dodue ! Vous n’êtes pas d’accord ?

Pour aller plus loin :
Vitamine C Cobaye Flacon 250 mlVitamine C Cobaye Flacon 250 mlLes cobayes ne synthétisent pas la vitamine C sa carence est à l'origine des difficultés locomotrices, de baisse d'appétit, de retard de croissance, de fractures spontanées et d'altération de la dentition.

La Stevia Rebaudiana va-t-elle remplacer le sucre ?

Utilisée depuis des décennies dans les pays d’Amérique Latine et d’Asie, notamment le Japon, cette plante aromatique a un pouvoir édulcorant très puissant, beaucoup plus que l’aspartame, le saccharose, ou même le sucre… pour seulement.. 0 calories !

Plusieurs études contradictoires ont été menées concernant cette plante, de la même famille que la marguerite, et jusqu’à présent elle était encore interdite dans la plupart des pays occidentaux pour des raisons de sécurité sanitaire, en vertu du fameux «principe de précaution». Sous la pression des groupes pharmaceutiques et alimentaires, les États-Unis ont autorisé son exploitation il y a quelques mois, et la France vient de suivre le même chemin.

Le phénomène est assez étonnant pour une fois, car d’un coté on comprend bien les enjeux des laboratoires pharmaceutiques et alimentaires puisqu’il est désormais possible de remplacer le sucre par un composé sans calorie et compatible avec les différents problèmes de diabètes, et d’un autre coté, les adeptes de la culture bio et de l’alimentation verte, qui contournent la loi depuis des années en achetant de la Stevia par correspondance à l’étranger et attendaient avec impatience de pouvoir en consommer en toute liberté.

Les études à son sujet restent contradictoires comme je le disais plus haut, mais on a envie de lui souhaiter longue vie puisque dans des pays comme le Japon, où elle est officiellement entrée dans la composition des aliments quotidiens depuis plus de 30 ans, aucun cas de réaction dangereuse n’a été rapporté.

L’avenir dira réellement ce que cette plante peut avoir comme effets indésirables, mais on peut déjà parier que son nom va circuler de plus en plus dans les salons de thé maintenant qu’elle est officiellement « consommable ».

Pour aller plus loin :

Copyright © Prise de poids
Volontaire ou non, comment allier santé et bien-être

Basé sur Notes Blog Core
Powered by WordPress