Prise de poids incontournable pendant les fêtes ? Pas nécessairement…

Alors oui je sais vous allez me dire que je dois faire attention à ce que je bois, attention à ce que je mange et que sinon c’est de ma faute… hé bien non !

La frustration est un accélérateur de prise de poids, parfois bien pire que les aliments eux-même, car elle induit du stress et des comportements compulsifs.

Les fêtes, c’est fait pour s’amuser et se détendre, et pas pour penser à son poids.

Donc pour garder la ligne, je propose au contraire de suivre quelques règles élémentaires qui devraient suffire amplement à ne pas aggraver votre surpoids. Il ne s’agit pas pour autant d’en perdre, il ne faut pas exagérer… ou alors prenez l’avion vers des contrées où les fêtes de fin d’années n’existent pas et là vous pourrez faire un régime tranquillement…

Bref, d’abord, c’est en dehors des repas qu’il faut faire attention, et non pas pendant. Ca vous évitera frustration et stress. Donc, autant que possible essayez de participer activement à l’élaboration des menus pour faire en sorte qu’ils soient équilibrés et pas trop tentants. Les légumes et les fruits de mers sont tout aussi agréables autour de la table que la dinde et la bûche à la crème. Ce n’est pas une fois dans l’assiette qu’il faut se poser la question, mais bien en amont, lorsque vous allez en arrêter la liste.

Pour les boissons, c’est la même chose, privilégiez la qualité à la quantité, le champagne est moins pire que les alcools forts par exemple, et de la même façon, si la bouteille n’est pas sur la table, vous ne serez pas tenté de vous en servir un verre. L’apéro est un moment crucial pour votre ligne, si vous remplacez le saucisson et les cubes de fromage par des frites de carotte trempées dans une sauce maison fromage-blanc et fines herbes, non seulement vous allez vous faire du bien, mais en plus vous épaterez vos amis et votre famille avec des gouts différents – et souvent nouveaux pour eux.

De grâce, prenez du plaisir, la détente, le rire, et la bonne humeur sont autant de choses qui contribuent à vous sentir bien dans votre peau, que vous soyez en surpoids ou non.

Essayez chaque fois que c’est possible d’anticiper les repas, par exemple en remplaçant votre repas de midi par un substitut alimentaire les jours ou une soirée à rallonge est prévue. Si vous êtes certain de ne pas pouvoir résister aux tentations, vous pouvez à l’avance utiliser l’un de ces produits coupes-faims pour ne pas arriver à votre soirée avec un appétit démesuré, etc.

Ceci doit quand même se faire autant que possible avec l’assistance d’un professionnel de la nutrition, n’avalez pas n’importe quel produit acheté n’importe où !

L’étape la plus difficile, c’est pendant la soirée évidemment. Ca discute, ça papotte, et pendant ce temps là la seule chose à faire c’est… manger et boire… si en plus vous êtes frustré de ne pas pouvoir fumer – ou de devoir le faire vite fait dehors parce qu’il fait un froid de canard – vous vous retrouvez à grignoter pendant des heures et ensuite vous repartirez avec les regrets de ne pas avoir su tenir le coup….

Hé bien il y a une solution toute simple à ça aussi : devenez actif ! Il y a des tas de choses à faire pendant une soirée, il suffit de le prévoir à l’avance. S’occuper des enfants quand il y en a, amuser la galerie avec des tours de magies, organiser des activités entre les différentes personnes présentes, participer au service des repas, etc.

Et même si vous n’avez rien pu prévoir à l’avance, regardez simplement autour de vous avec la volonté de vouloir faire quelque chose pour aider les autres, et vous verrez que d’autres personnes s’agitent. Il suffit alors de leur proposer un coup de main, et en échange vous gagnerez à tous les coups un sourire, voir même peut-être de nouveaux amis.

En fin de soirée vous allez alors vous rendre compte que vous n’avez pas eu le temps de manger, et que la soirée a été à la fois passionnante, enrichissante, et… épuisante : exactement le contraire d’une soirée ennuyeuse à boulotter !

Alors, vous en pensez quoi de mon approche «carpe diem» ? Rendez-vous en janvier pour comparer avec la version « frustration maximum » 🙂

Pour aller plus loin :

Copyright © Prise de poids
Volontaire ou non, comment allier santé et bien-être

Basé sur Notes Blog Core
Powered by WordPress