Manger doucement = manger moins = éliminer mieux

Une façon très efficace de réduire votre poids consiste tout simplement à manger doucement.

Lorsque vous mangez, votre appareil digestif secrète des hormones spécifiques qui sont envoyées en direction du cerveau pour lui signaler qu’il doit réduire votre sensation de faim.

Cette hormone, la cholécystokinine, n’est pas connue depuis très longtemps puisqu’elle a été découverte en 2002, mais depuis lors, les chercheurs ont démontré que si vous mangez trop rapidement, sans laisser le temps d’agir à cette hormone, vous allez continuer de manger alors que vous avez déjà absorbé largement la quantité de nourriture nécessaire à votre organisme pour attendre le repas suivant.

Alors quel que soit votre mode de vie, prenez le temps de manger, ou au moins faites attention à la quantité de nourriture que vous absorbez et arrêtez-vous dès qu’elle est suffisante, avant de « n’avoir plus faim ». Soyez tranquille, même si vous avez l’impression de ne pas avoir mangé suffisamment, au bout de quelques minutes cette désagréable sensation disparaitra toute seule lorsque votre cerveau aura capté le signal.

Plusieurs études réalisées depuis la découverte de cette hormone montrent que la plupart des gens font une surconsommation de nourriture, parfois jusqu’à manger le double de ce qui est nécessaire, tout simplement parce qu’ils mangent trop rapidement. En effet, il faut 30 à 40 minutes à votre organisme pour secréter cette hormone et que votre cerveau en soit informé… est-ce que vos repas habituels durent 40 minutes ?

Une astuce si vous avez du mal à gérer cela, ou si vous vivez à 100 à l’heure et qu’il est impensable pour vous de manger en plus de 10mn : grignotez 30 minutes avant votre repas un petit truc sain, comme par exemple une carotte ou quelques radis, ceci va faire travailler votre appareil digestif et lorsque votre vrai repas arrivera – que ce soit votre fastfood préféré ou un repas équilibré – vous aurez moins «besoin» de dévorer 2 fois trop de nourriture pour vous sentir rassasié 😉

Manger doucement c’est ensuite éliminer mieux évidemment, puisque vous avez absorbé moins de nourriture, votre organisme a moins de travail pour la digérer, et vous serez beaucoup moins sujets à tous les effets secondaires liés à une surconsommation, tels que ballonnements, « coup de fatigue » après le repas, etc. Et sur sur le long terme c’est une prise de poids indésirable que vous allez éviter.

Enfin, l’attitude consistant à remplacer quantité par qualité dans votre nourriture va stimuler votre gout, votre appétit, et vos habitudes, pour peut-être vous (re)donner l’envie de… prendre le temps de manger ! La boucle sera alors bouclée…

Sur ce, portez-vous bien, en attendant vos commentaires sur cet article, je vais aller déguster quelques sushis préparés en famille ce matin 🙂

Copyright © Prise de poids
Volontaire ou non, comment allier santé et bien-être

Basé sur Notes Blog Core
Powered by WordPress